Pr@line Lyonnaise

Voyages, trouvailles, coups de coeur et autres billets d'humeur

#2 Viens je t’emmène : Berlin m’appelle (Berlin calling) – épisode 1

S’il existe une ville capable de m’attirer tel un aimant, alors je réponds sans hésitation Berlin. Je suis tombée sous son charme depuis 1995. Et depuis, je ne me lasse pas d’y retourner. Berlin est pour moi l’une des rare villes, qui par son histoire, se retrouve en perpétuelle mutation, toujours en mouvement. Chaque nouveau séjour dans la capitale allemande, est l’occasion pour moi de la voir sous un jour nouveau et de faire de nouvelles découvertes. Berlin m’appelle et je ne peux m’empêcher d’y retourner, tel un papillon attiré par les lumières de cette métropole.

C’est pourquoi, j’ai décidé de partager cette passion avec vous. Comme Berlin ne peut se résumer en un seul et unique billet, nous plongerons dans la capitale allemande en plusieurs épisodes, si vous le voulez bien.

Prêts, c’est parti ! Info destinée aux Lyonnais, partir pour Berlin est devenu un jeu d’enfant depuis 2011. En effet, EasyJet a mis en place un liaison directe depuis Lyon. Par ailleurs, la compagnie Lufthansa s’apprête à faire de même à partir du mois de Juin cette année. Alors qu’attendez-vous ?

Pour ce premier épisode, j’ai choisi de vous emmener dans le « centre » de Berlin (Berlin Mitte). Petite anecdote sur ce sujet, Berlin ne possède pas de centre au sens propre du terme. En effet, la séparation de la ville, durant la guerre froide, qui a duré près de 30 ans, a laissé des traces. Bien que ces dernières tendent à disparaître, cette division est la raison principale de l’absence de véritable centre-ville. Le quartier de Berlin Mitte, sur lequel je vais me concentrer aujourd’hui, est donc l’ancien centre de Berlin « Est ». Notre balade démarrera de l’AlexanderPlatz, place principale de « OstBerlin » et nous conduira jusqu’à Checkpoint Charlie / Gendarmenmarkt.

Nous partons donc de cette place, ou trône l’immense « Fernsehturm » un des nombreux emblèmes de la ville en direction de la « rotes Rathaus » (littéralement la mairie rouge), qui est aujourd’hui le siège de maire et gouverneur de la ville et de son gouvernement. En effet, Berlin est l’une des 3 villes-état d’Allemagne, avec Hambourg et Brême. Je ne vous en dirai pas plus, car je ne tiens pas non plus à détailler ici la géopolitique allemande (sinon, vous ne lirez jamais ce billet jusqu’à la fin).

Nous nous dirigeons ensuite en direction de la « Museuminsel » (l’île aux musées), qui comme son nom l’indique, a de quoi ravir tous les accros de musées et vielles pierres (je pense ici au musée Pergamon). Pour info, je n’ai pas encore eu le temps de m’arrêter visiter ces musées. C’est en haut de ma liste, lors d’une prochaine visite. Une fois la Spree (fleuve principal de Berlin) traversée, nous atteignons le Berliner Dom et la « alte NationalGalerie ». Je recommande une visite du « Dom » (cathédrale en français), qui permet d’accéder aux toits et de bénéficier d’une magnifique vue à 360 C° sur la ville. Une fois, la visite terminée, partons flâner le long de « Unter den Linden » (sous les tilleuls), grande et célèbre artère, qui nous guide jusqu’à la « Pariser Platz ». Arrivée sur cette place, nous pouvons voir se dresser devant nous un autre emblème très connu de Berlin : « Brandenburger Tor » (La porte de Brandenbourg) et son magnifique quadrige. Ce monument se trouvait sur la frontière est-ouest, et marquait la fin de la partie « Est » de la ville.

Passons donc la porte, et n’oublions pas de remarquer la ligne de pavés qui traversent routes, trottoirs etc. Elle symbolise l’ancien tracé du mur de Berlin. Faisons alors un petit détour du côté du « Reichstag » et admirons ce bâtiment. Je reviendrai plus en détails sur ce monument dans un autre billet. Remettons nous en route et allons faire une pause du côté de la « Potsdamer Platz ». En chemin, déambulons dans le « mémorial de l’holocauste » (je vous épargne cette fois le nom en allemand trop long et imbuvable). Ce mémorial est très récent, à vrai dire je l’ai découvert l’an dernier, puisque lors de mon précedent séjour, ce lieu était en cours d’aménagement. Ce mémorial est assez inhabituel. J’ai eu un drôle de sentiment en me promenant au milieu de ces « stèles de pierre ». Une expérience recommandée, pour qui se rend à Berlin.

Nous arrivons alors à « Potsdamer Platz » : véritable bijou d’architecture moderne et de design. Cette place était un « no man’s land ». La nouvelle place et ses environs sont un des nombreux symboles de la réunification et de la reconstruction de la ville. Elle mérite que l’on s’y attarde un peu. Une petite pause s’impose ici pour déjeuner ou prendre un café, afin d’observer la place dans ses moindres détails.

Une fois les batteries rechargées partons en direction de la « Friedrich Strasse » et son célèbre « Checkpoint Charlie », ancien point de passage pour passer de l’ouest vers l’est. Les photos parleront d’elle même. Pour plus d’informations, ne pas hésiter à visiter le musée : intéressant mais dense. Un seul avertissement en sortant de ce musée, il ne faut pas rester sur l’idée que tous les habitants de Berlin « Est » cherchaient à fuir. Pour mieux comprendre il faut parler et rencontrer les gens, qui ont vécu à Berlin Est et témoignent de cette période de leur vie. C’est le seul bémol et reproche que j’ai trouvé à tous les musées parlant du mur.

Pour finir notre balade, dirigeons nous vers « Gendarmenmarkt » (place du marché des gendarmes). Un très bel ensemble architectural qui borde une place, ou il fait bon s’asseoir et observer la ville, alors que l’on vient de déambuler dans tout le «Berlin Mitte ». J’espère que cette première visite vous a plu. Je vous mets les photos de notre balade ci-dessous, et vous attends très vite pour la suite du programme.

[slideshow]

18 petits mots sur #2 Viens je t’emmène : Berlin m’appelle (Berlin calling) – épisode 1

  1. sophielamodeuse
    2 avril 2012 à 11 h 32 min (6 années ago)

    Je suis rassurée, c’est en gros mon chemin touristique quand j’ai visité Berlin 😉 Par contre je suis preneuse des petites adresses vintage si tu as, car je compte y refaire un tour prochainement (j’avais eu très mauvais temps…)

    Répondre
    • pr@linelyonnaise
      2 avril 2012 à 22 h 28 min (6 années ago)

      Je n’en ai malheureusement pas testé, mais je crois en avoir sous le coude. Peu de temps après mon dernier séjour est sorti une vie de pintades à Berlin. Je l’ai dévoré, c’est un précieux guide pour Berlin, et je me souviens avoir vu et lu des bons plans vintage. Les pintades à Berlin vient de sortir en poche en plus, au besoin je peux chercher et retrouver la liste des adresses vintage. Merci pour ton passage ici, et bon voyage à Berlin :-).

      Répondre
  2. expatrun
    3 avril 2012 à 6 h 15 min (6 années ago)

    ce n’est pas le sony center sur tes photos intitulées postdamer platz? un conseil pour une future balade berlinoise. la vue depuis Fernsehturm est également hallucinante. et du coté de Rosa luxemburg platz: nombreuses boutiques vintage. J’adore cette ville!!!
    Merci pour cette promenade

    Répondre
    • pr@linelyonnaise
      9 avril 2012 à 18 h 22 min (6 années ago)

      De rien, j’ai aussi replongé avec plaisir dans mes souvenirs. Je pense que je ne terminerai pas l’année sans y retourner. Et oui, on aperçoit bien le Sony Center sur les photos, bien vu !

      Répondre
  3. matchingpoints
    3 avril 2012 à 9 h 23 min (6 années ago)

    Je ne peux qu’être d’accord avec votre billet. Berlin vaut le voyage, par son histoire, son passé et son future. J’y suis allée qu’une seule fois, mais je sais que je vais retourner. Allemande vivante en France, j’avoue d’avoir été très émue en traversant le Brandenburger Tor et le Checkpoint Charlie.
    Les musées sont extraordinaires ! Moi aussi j’avais fait une billet sur notre blog

    Répondre
    • pr@linelyonnaise
      9 avril 2012 à 18 h 25 min (6 années ago)

      Dann sollen Sie schnell eine neue Reise nach Berlin planen. Diese Stadt ist einfach toll und erzählt uns so viel gleichzeitig. Vielen Dank für diesen Kommentar.

      Répondre
      • matchingpoints
        9 avril 2012 à 19 h 04 min (6 années ago)

        Irgendwann mal wieder, ich freue mich schon darauf !

        Répondre
  4. Maï-Thy
    5 avril 2012 à 21 h 55 min (6 années ago)

    Eh bien voilà un billet qui tombe à point puisque je vais (enfin) découvrir cette ville dont j’ai beaucoup entendu parler et que j’ai vraiment hâte de parcourir. Je m’envole (par Easyjet) pour le week-end de la Pentecôte !
    Alors il te reste un peu de temps pour les autres billets 😉

    Répondre
    • pr@linelyonnaise
      9 avril 2012 à 18 h 27 min (6 années ago)

      Bon séjour à Berlin, Maï ! Merci de me laisser jusque fin Mai pour clore la série Berlin. Entre temps, je serai moi aussi partie à l’assaut d’autres villes ;-). A bientôt.

      Répondre
  5. MissDietCoke
    11 avril 2012 à 22 h 21 min (6 années ago)

    Bon ben c’est décidé, prochaine escapade… BERLIN !!!!!

    Répondre
  6. Laurence
    29 avril 2012 à 16 h 17 min (6 années ago)

    Sur Gendarmenmarkt, il faut absolument s’arrêter faire une pause à la boutique Ritter Sport. Leurs chocolats sont colorés (surtout l’emballage) et ils ont font à la demande!
    Sinon, près de la PostdamerPlatz, il faut chercher les terrains vagues où il reste des morceaux du murs.

    Répondre
    • pr@linelyonnaise
      22 mai 2012 à 21 h 18 min (6 années ago)

      Merci Laurence, très bons conseils. Je ne peux que valider la boutique Ritter Sport (miam).

      Répondre

5Pingbacks & Trackbacks on #2 Viens je t’emmène : Berlin m’appelle (Berlin calling) – épisode 1

Laisser un petit mot

Sauf mention contraire, l'intégralité des textes et visuels mis en avant sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur du site. Merci de respecter le copyright, et de ne pas copier, reproduire ou réutiliser ces contenus, sans autorisation préalable et écrite de l'auteur.

Copyright © 2016 Praline Lyonnaise. Ce blog est hebergé par OVH. Conception : Dotpeach.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE